mercredi 26 mars 2008

Haïku - mercredi

Le mont Alaric enlacé avec le ciel - L’odeur de ta peau.
Posté par Monsieur N à 07:09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 25 mars 2008

Haïku - mardi

Le mont Alaric a revêtu son écharpe - je l’ai imité.
Posté par Monsieur N à 16:01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 24 mars 2008

Haïku - lundi

Ce matin de pluie, odeurs de feu et de sang dans ma ville en ruine.
Posté par Monsieur N à 15:56:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
dimanche 23 mars 2008

Un jour, un livre ? Non !

Coucou.La semaine prochaine, c'est la semaine du haïku sur le blog N !Le principe est simple : un jour, un haïku, et ce jusqu'à dimanche. Rendez-vous demain !
Posté par Monsieur N à 15:48:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 18 mars 2008

S'ECOULER - 11

La fin de cette histoire. Je joins le fichier WORD de l'histoire intégrale. (S_ECOULER) {REPARTIR VERS}  C’est étrange mais je me suis senti bien mieux après ça. J’ai eu envie de retourner très vite à Rennes. Je me suis dirigé à pied vers le centre-ville de Rothéneuf puis je suis revenu chez mes parents à Saint-Malo en taxi. De là, je me suis rendu à pied à la gare et j’ai pris le premier train qui rentrait. L’attente a été courte, à peine le temps de feuilleter un magazine passable au bureau de tabac. Le fameux... [Lire la suite]
Posté par Monsieur N à 10:51:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
samedi 15 mars 2008

S'ECOULER - 10

L'avant dernier épisode de S'ECOULER. {GRAVER POUR}   Je me suis réveillé le lendemain matin avec un mal de crâne lancinant. Il était autour de cinq heures du matin. J’ai attendu que le soleil se lève, assis comme le bouddha, en brassant le sable froid qui coulait par saccades entre mes mains. J’étais seul et j’avais froid. J’ai bien essayé de me réchauffer en me donnant des baffes, mais j’ai vite arrêté car la tête me tournait et car cela me faisait mal. Les manches de ma chemise étaient tâchées de sang.... [Lire la suite]
Posté par Monsieur N à 08:22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 13 mars 2008

S'ECOULER - 9

Sur le blog N est paru l'épidode 9 de S'ECOULER. Vous en doutez ? Mais si, regardez en dessous ! {FUIR CAR} Après avoir poliment quitter les géniteurs de mon premier amour, je suis discrètement allé faire le tour de la maison, entourée d’un gazon bien vert ponctué par des jardinières rouges et jaunes en pleine santé. Je n’ai pas trop pu découvrir l’intérieur de la maison, à cause des rideaux ringards et usés qui contrastaient singulièrement avec la classe générale du bâtiment. Puis j’ai ressenti l’envie... [Lire la suite]
Posté par Monsieur N à 08:15:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
lundi 10 mars 2008

S'ECOULER - 8

L'épisode 8 est juste au -dessous. Il n'attend plus que vos yeux pour le lire. {BOIRE POUR}  La rue du Bas Chemin est apparue, enfin. Le village de Rothéneuf est un endroit connu de tous les Malouins, car il abrite un jardin gigantesque de statues tordues et grimaçantes, taillées à même la pierre. Même si elles me faisaient très peur quand j’étais petit, je demandais toujours à mon père de m’y emmener à vélo, lors de nos promenades du dimanche matin. J’ai appris plus tard que ces sculptures étaient l’œuvre... [Lire la suite]
Posté par Monsieur N à 20:13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 9 mars 2008

Sommeil

Un haïku jailli d'une photo découverte par hasard. Un chêne assoupiSur le ciel sans nuage.Grande jalousie.
Posté par Monsieur N à 19:33:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
lundi 3 mars 2008

S'ECOULER - 7

Monsieur N dit "Que l'épidode 7 soit !". Et l'épisode 7 fut. {CHANGER DE}   A la fin de l’enterrement, je rejoignais donc la maison en empruntant l’avenue Moka quand je suis passé devant une voiture occupée par un couple qui se disputait. J’ai reconnu les deux belligérants car ils avaient assisté à l’enterrement eux aussi. Je ne sais pas ce qui m’a pris, mais au moment de dépasser le véhicule, sur un coup de tête, j’ai accosté le conducteur, un homme d’une trentaine d’années qui beuglait contre sa... [Lire la suite]
Posté par Monsieur N à 22:11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]