mardi 30 décembre 2008

haïku 70

Et toi vieille Citécombien de Noëlsous la neige ?
Posté par Monsieur N à 23:18:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

vendredi 26 décembre 2008

haïku 69

au réveil la neige     appelle un haïku...           mais à quoi bon écrire ?
Posté par Monsieur N à 18:52:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 22 décembre 2008

haïku 68

ramassant les ordureselle laisse entrevoirses fesses
Posté par Monsieur N à 18:09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 20 décembre 2008

senryu 18

doux contactdu stéthoscope sur le dosdéjà je guéris
Posté par Monsieur N à 08:13:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
vendredi 19 décembre 2008

haïku 67

du vieux courbéje n'ai vu que le dos -le froid de l'hiver
Posté par Monsieur N à 18:01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 17 décembre 2008

haïku 66

le mont embrumé -comme l'impressionque cela suffit
Posté par Monsieur N à 15:13:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 15 décembre 2008

haïku 65

Canal du Midigisant au fond de l'eaupneu esseulé
Posté par Monsieur N à 21:12:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 11 décembre 2008

ISSA

J'évoquais il y a quelques jours le cas ISSA.La vie de ce poète japonais fils de paysan fut marquée du sceau de la tragédie : pauvreté, morts de ces enfants, mort de ses femmes successives, maison incendiée, et autres joyeusetés. Aujourd'hui, une fois n'est pas coutume, je lui laisse la parole :à l'ombre des fleursun parfait étrangerne l'est déjà pluspetit escargotgrimpe doucement surtoutc'est le mont Fujine pleurez pas insectesmême les étoiles qui s'aimentdoivent se séparercomposé après la mort de son quatrième fils et de son épouse... [Lire la suite]
Posté par Monsieur N à 21:10:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 10 décembre 2008

senryu 17 revu

Je me demande si je ne préfère pas cette version. grande réflexionà la lecture d'Issaj'essuie mes fesses
Posté par Monsieur N à 10:49:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
lundi 8 décembre 2008

senryu 17

essuyant mes fessesen profonde réflexionun haïku d'Issa
Posté par Monsieur N à 21:33:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]